Festival international de l’humour

Slam (poésie)

mardi 23 février 2016, par WIKIPéDIA/ SLAAM.CH

Slam (poésie)

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Aller à : navigation, rechercher

Pour les articles homonymes, voir slam.

En anglais, Slam Poetry signifie schelem de poésie, comme on parle de schelem dans les tournois de rugby, de tennis ou de bridge. Les scènes slam prennent la forme ludique d’une rencontre sportive , impliquant une participation du public, un jury populaire étant désigné dans l’audience. Les scènes réunissent des poètes d’origine, d’inspiration et de styles variés, formant un spectacle populaire et démocratique. Trois personnes du jury, désigné dans le public présent, attribuent un score à la fin du passage de chaque poète. Le poète avec le plus fort score gagne le slam. Il a souvent le droit de dire un poème de plus que les autres et c’est de cette manière que sont sélectionnés les poètes qui représentent leur communauté lors de tournois nationaux. Ludiques par essence, les slams de poésie prennent la forme d’une rencontre sportive, impliquant donc une participation du public. La notion de tournoi est essentielle en slam poésie ; ce mouvement est vecteur de valeurs essentielles telles que le partage, la démocratie et le dépassement des barrières sociales qui n’ont rien à voir avec la carrière individuelle et le show business. Né d’une idée du poète américain Marc Smith en 1986 dans le but de rendre les lectures de poèmes à la fois moins élitistes et moins ennuyeuses1, le slam prévoit des règles minimales, laissant une grande liberté aux poètes à l’intérieur de ces règles de base.

(…)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Slam_(po%C3%A9sie)

- Le slam, qu’est-ce que c’est ?

Popularisé par des vedettes renommées, le slam a connu un essor foudroyant depuis quelques années dans toute la Francophonie.
Les scènes slam se multiplient et accueillent de plus en plus de monde à Paris, Lyon, Bruxelles, Montréal, Lausanne, ainsi que dans de nombreuses villes plus petites.

Le slam réunit des personnes de tous les horizons et de tous les milieux sociaux et chacun, chacune, selon son envie, peut monter sur scène pour dire un texte au public. Seules quelques règles assurent que personne ne monopolisera la soirée :

• 3 minutes maximum par poème

• pas de musique (eh oui !)

• pas de costume

• pas de décors

• pas d’accessoire.

Le slam a donné un véritable coup de fouet à l’art de la poésie orale.
Parfois, les sessions de slam sont organisées en tournois : un jury est choisi parmi le public pour élire le meilleur slameur ou la meilleure slameuse de la soirée.

En novembre 2008, Zurich a accueilli plus de 10’000 spectateurs et 250 artistes aux championnats germanophones du slam.

Dans les écoles, les lycées et même dans les universités, des ateliers de slam incitent les jeunes générations à écrire et à dire de la poésie.

(…)

http://www.slaam.ch/definition-slam#.VsyqUeT2Yrk

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0