Festival international de l’humour
Accueil > Français > Evénements et spectacles/HOMMAGES PERMANENTS / Mémoire > Colombie/ Des clowns vaudois font marrer des ex-guérilleros

Colombie/ Des clowns vaudois font marrer des ex-guérilleros

samedi 5 août 2017, par Abdoulaye Penda Ndiaye /20minutes.ch

Colombie
03 août 2017

Des clowns vaudois font marrer des ex-guérilleros
par Abdoulaye Penda Ndiaye

20minutes.ch

Une troupe de Lausannois a eu l’occasion de se produire face à un public inattendu formé de 400 anciens rebelles.

Texte photo : Luis Silva -Arborant le nez rouge, la troupe a aussi redonné le sourire aux enfants des combattants rebelles.

« Ils ont rigolé comme des enfants. Pour certains, c’était le premier spectacle de leur vie. » Cofondatrice de la compagnie Clown Up, Susanne Silva se souviendra longtemps du spectacle donné en avril dernier à Cali. Les cinq membres de la troupe ont en effet joué dans un camp face à 400 ex-rebelles des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) hilares. A la base, la troupe lausannoise devait se produire dans cette grande ville de l’ouest de la Colombie dans le cadre d’un festival de théâtre. Au final, ce spectacle quasi improvisé a pu être réalisé sur proposition d’un artiste colombien bien introduit chez les ex-guérilleros.
« On ne sentait aucune tension. L’ambiance était paisible et joyeuse », raconte Anne Girard, membre de la compagnie. Après les rires et les larmes de joie, c’est sur des notes de salsa que cette journée incroyable a pris fin.

Pour la compagnie vaudoise, cette expérience est un pas vers la résilience dans le cadre du processus de paix en Colombie. « Le rire évite de basculer dans la violence. Tout un chacun a du beau en lui. Mais parfois, ça demande du travail pour que ça sorte », commente Luis Silva, cofondateur de la troupe et mari de Susanne. Sa femme, psychiatre, et lui, comédien d’origine colombienne, font un trait d’union entre théâtre, clown et travail psychothérapeutique.

Le film de ce spectacle incroyable a été diffusé mercredi dernier à l’Université de Bogota. Une projection qui a été suivie d’un débat auquel a pris part un des négociateurs des accords de paix entre le gouvernement et les anciens rebelles.

- A l’hôpital au chevet d’enfants blessés

Le 1er avril 2017, la Colombie a vécu une des pires catastrophes naturelles de son histoire avec la tragédie de Mocoa : une coulée de boue a tout emporté, causant la mort de 323 personnes et faisant 332 blessés dans cette ville du sud du pays. Neuf jours après le drame, Clown Up s’est montré solidaire avec le peuple colombien en se rendant sur les lieux de la tragédie. « Il aurait été, évidemment, mal venu de faire un spectacle. Nous sommes intervenus dans les hôpitaux pour des enfants blessés », relève Luis Silva.

- Long chemin vers la pacification

Fondées en 1964, les FARC sont issues des luttes des années 1930 contre la concentration des terres entre les mains de quelques grands propriétaires et de leurs violentes répressions. D’inspiration marxiste, l’organisation a compté jusqu’à 17’000 combattants en 2000. Elle aurait été mêlée au trafic de coke et aux rançons d’enlèvements pour se financer. Des pourparlers entamés en 2012 entre le gouvernement et les rebelles ont mené à un accord de paix en 2016 et à un processus de désarmement cette année.

http://www.20min.ch/ro/news/vaud/story/13084830

ci-joint photo numérisée du journal

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0