Festival international de l’humour 
Accueil > Español > Eventos y Espectáculos...HOMENAJES PERMANENTES /Memoria > Memoria EN EL ANIVERSARIO DE UNO DE LOS GRANDES …EL ANACOBERO DANIEL SANTOS (...)

Memoria EN EL ANIVERSARIO DE UNO DE LOS GRANDES …EL ANACOBERO DANIEL SANTOS …2 VISIONES (en español y francés)

mardi 5 février 2019, par AC FESTINHUMOUR

Memoria

EN EL ANIVERSARIO DE UNO DE LOS GRANDES …EL ANACOBERO DANIEL SANTOS …2 VISIONES (en español y francés)

- Daniel Santos

(Santurce, 1916 - Ocala, Florida, 1992) Cantante y compositor puertorriqueño. Conocido por los sobrenombres de El Inquieto Anacobero y El Jefe, Daniel Santos está considerado el intérprete puertorriqueño de canciones latinoamericanas (en géneros comom la guaracha, la pachanga o el bolero) más importante del siglo XX. Su voz triunfó en toda Latinoamérica junto a grupos musicales legendarios como el Cuarteto de Pedro Flores y la Sonora Matancera.
(…)
https://www.biografiasyvidas.com/biografia/s/santos_daniel.htm

- Daniel Santos

Daniel Doroteo de los Santos Betancourt alias Daniel Santos (né le 5 février 1916 à Santurce, Porto Rico et mort le 27 novembre 1992 à Ocala, Floride) est un chanteur portoricain et l’un des plus grands interprètes de boléro et de salsa.

Avec Orlando Contreras, ils forment un duo appelé Los Jefes.

Après la Seconde guerre mondiale, il milite pour la décolonisation de Porto Rico et rejoint le Parti nationaliste de Porto Rico. Ses chansons militantes sont censurées (Hermano Boricua, Himno y Bandera, Patriotas, Yankee, go home, etc) et il est inquiété par le FBI1.

Alors qu’il réalise plusieurs tournées en Amérique latine, il est régulièrement incarcéré : au Nicaragua pour s’être exprimé contre la dynastie des Somoza, en République dominicaine pour une blague sur le dictateur Leonidas Trujillo et à Cuba sous le régime de Fulgencio Batista1.

Il est l’auteur de la chanson « Sierra Maestra » qu’il envoya aux rebelles du Mouvement du 26 Juillet. Ceux-ci en firent l’hymne de leur organisation et la diffusèrent au début de chaque émission de la radio clandestine Radio Rebelde. Plus tard, il est expulsé du Costa Rica pour sa sympathie affirmée envers la révolution cubaine1.
(…)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Santos

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0